A travers des illustrations de ses œuvres, Lola Greenwich vous propose de découvrir son univers plastique et onirique qui est une quête incessante de l'instant, interface du temps.

Tout au long de son parcours, sa quête d'un entre-deux temporel a conduit sa pratique plastique dans des chemins de traverse : exploration de matières inhabituelles comme la fibre textile, la feuille d'or ou d'argent, le papier végétal ou recyclé - qu'elle fabrique elle-même - ou encore le Plexiglas pour sa transparence.